L'agence de voyage « Tunisia Bay Travel » prise en flagrant délit de normalisation avec l'ennemi sioniste

Soumis par admin le mer 16/01/2019 - 21:27
Tunisia Bay Travel
Auteur
La Campagne Tunisienne pour le Boycott Académique et Culturel d'Israël (TACBI) condamne avec la plus grande fermeté le trafic illégal et immoral de l'agence de voyage tunisienne « Tunisia Bay Travel » avec l'ennemi sioniste.


En effet, nous avons appris récemment que l'agence de voyage tunisienne « Tunisia Bay Travel » commercialise depuis quelques mois des voyages organisés vers la Jordanie, la Palestine et Israël. Ce dernier pays ne figure pas dans le prospectus commercial, disponible sur la page Facebook de l’agence de voyage, mais le programme du voyage, consultable sur la même page, mentionne explicitement des étapes dans les villes de Haïfa et de Tibériade situées dans l’Israël d’aujourd’hui, en plus d’étapes en Cisjordanie et à Jérusalem. Rappelons par ailleurs que l’accès en Cisjordanie par le pont d’Allenby ainsi que l’accès à Jérusalem sont contrôlés par l’armée d’occupation israélienne.

Les militants de TACBI ont pu vérifier auprès de l'agence «Tunisia Bay Travel» les informations suivantes.

1- L'agence de voyage tunisienne travaille en collaboration avec une agence de voyage Palestinienne à Jérusalem qui soumet des demandes de visas pour les voyageurs tunisiens auprès des autorités israéliennes.

2- Les responsables de l'agence affirment que les autorités israéliennes se renseignent sur chacun des voyageurs tunisiens auprès du gouvernement tunisien. Pour les dossiers « vierges de toute activité politique », ils émettent des laissez-passer qui permettent de traverser le point de passage entre la Jordanie et la Cisjordanie sous contrôle de l'armée israélienne en moins de 30 minutes. Ils affirment avoir fait le voyage deux fois en 2018 sans encombre.

3- Les voyageurs tunisiens sont logés dans l'un des deux hôtels Holy Land et Saint George à Jérusalem.

4- Au 6ème jour sont programmées des visites à Yafa, Tel Aviv et Haïfa, toutes situées dans l'Israël d'aujourd'hui.

Nous appelons le gouvernement tunisien à mettre immédiatement fin à ce trafic illégal avec l'ennemi sioniste et à faire traduire les responsables devant la justice.

Nous appelons les représentants du Peuple tunisien et la justice à se saisir de ce dossier pour faire toute la lumière sur les conditions d'entrée des citoyens tunisiens en Israël et sur les entreprises et les services de l'état qui auraient facilité de près ou de loin cet acte illégal de normalisation avec l'ennemi sioniste.

En ce moment où le secteur du tourisme tunisien semble traversé par une vague de normalisation tous azimuts avec Israël, nous appelons l’ensemble des forces démocratiques tunisiennes et la société civile à rejeter toute forme de normalisation avec l’État colonial sioniste.

Notre Constitution, le droit international et la morale l’imposent.

La Campagne Tunisienne pour le Boycott Académique et Culturel d'Israël (TACBI).